6 NATIONS : DES BLEUES SUR UNE BONNE LANCÉE

L’ovalie est en pleine ébullition avec ce Tournoi. Mais il n’y a pas que les Bleus qui peuvent mettre le feu…aux foules. Les féminines de l’Équipe de France emmenées par la capitaine Gaëlle Mignot sont bien parties pour faire des étincelles. Après leur titre en 2014 et leur deuxième place l’an dernier elles ont su séduire le public avec de belles performances à domicile pour leurs 2 premiers matchs. Dominantes en mêlées fermées, rapides et combattantes elles ont seulement dû s’incliner de peu face au Pays de Galles, comme leurs homologues masculins. Assurément Rugby revient sur le parcours des Bleues dans ce Tournoi.

France – Italie :  une victoire écrasante et éclatante

Les joueuses de Karl Janik avaient à cœur de prendre leur revanche face à l’équipe qui les avait privé du titre l’an dernier.

Avec un score de 20-0 à la mi-temps grâce à des essais de Julie Billes, Audrey Forlani et Gaëlle Mignot, les Françaises ont clairement rempli leur mission et enflammé le stade Verchère de Bourg-en-Bresse.

Comme l’an dernier en match d’ouverture face à L’Écosse (42-0) elles s’imposent finalement largement sur le score de 39 à 0.

France-Irlande : le favori au tapis

Devant plus de 11.170 spectateurs, un record pour un match du tournoi féminin, les Bleues ont su prendre le dessus face au tenant du titre.

Dans un Stade Aimé Giral acquis à leur cause les Françaises ont été d’entrée percutantes tout près des 22 mètres et efficaces en ballon porté. Leur agressivité en défense ou sur les zones de rucks leur a permis de mener de 9 points à la pause grâce notamment à des essais de Gaëlle Mignot et Caroline Boujard.

La seconde mi-temps a été moins ravageuse mais le score final de 18-6 laisse à rêver quand on sait que l’Irlande était largement favorite.

Pays de Galles-France : bye-bye le Grand Chelem

Pour ce match en terres galloises, plus exactement dans la petite ville de Neath au stade The Gnoll, le seul essai de Safi N’Diaye n’a pas été suffisant. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir eu des occasions mais les Françaises n’ont pas su concrétiser leur domination territoriale et ont laissé marquer les Galloises par 2 fois.

Le score final de 10 à 8 ne reflète certainement pas les qualités de nos tricolores.

Rien n’est donc perdu pour les Bleues et Assurément Rugby leur souhaite de s’imposer pour leur prochaine rencontre face à l’Écosse le 11 mars.

Copyright: FFR/I.Picarel